Jean-Jacques Debout

Quand il nous raconte ses souvenirs, c’est un véritable tableau de la chanson française depuis cinquante ans que nous brosse Jean-Jacques Debout.

Jeune chanteur admiré de ses pairs, il a noué avec tous les grands artistes des relations personnelles, et nous les raconte sous un jour original et différent. Car ce fils d’opticien fasciné par la musique est né avec le don de l’amitié. Dans son enfance, il se lie avec Jean-paul Goude qui dessine chez lui en cachette, mais aussi avec Jacques Mesrine, qui a le chic pour les irruptions incongrues…

À peine débute-t-il dans la chanson qu’il devient l’ami de Marlène Dietrich, de Charles Trenet, Patachou, Barbara, Brel, Brassens…

Revenant de quelques mois malheureux sous les drapeaux, il tombe en plein “Salut les Copains” et écrit des succès phénoménaux pour ses amis Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Dalida et bien sûr Chantal Goya qui sera son épouse et interprète de ses spectacles féeriques…